9 idées pour un Transport Aérien plus propre

Publié le par Neokentin

9greenflight.jpg
Les derniers lancements dans le monde aéronautique que ce soit du côté de Boeing avec son dreamliner ou du côté d'Airbus avec son A380 ont fait la part belle aux économies d'énergies. L'un et l'autre des deux constructeurs d'avions ont insisté fortement sur la consommation réduite de leurs nouveaux avions par l'utilisation des toutes dernières technologies au niveau des matériaux et de la structure de l'avion, mais aussi au niveau de la motorisation beaucoup plus économe. Cette course à l'économie de carburant pour un même transport est bien entendu due au prix du baril de pétrole qui atteint des sommets...Les compagnies aériennes préfèrent avoir des avions beaucoup plus économes en carburant afin de réduire le coût du km par passager ! C'est a priori encore une fois une histoire de gros sous plus que de vrai conscience environnementale qui pousse à concevoir des avions plus "économes" mais cela étant dit on ne va pas s'en plaindre !
Nous vous proposons ici 9 idées qui pourraient voir le jour dans le transport aérien pour des avions toujours plus écolos, des idées les plus sérieuses aux idées les plus saugrenues!


1. De nouveaux matériaux
787.jpg
Les derniers-nés de chez Boeing et Airbus font la part belle aux matériaux composites et principalement aux alliages à base de carbone. Les avantages de ces matériaux sont multiples, ils sont plus résistants, plus légers, plus fins, plus facile à assembler....bref des matériaux qui permettent de gagner en poids mais aussi en aérodynamisme par la variété des formes qu’ils peuvent prendre. Longtemps cantonnées dans les laboratoires, les techniques sont maintenant bien éprouvées et permettent de les utiliser en grande quantité dans les avions. Dans le futur, ces matériaux continueront leur évolution pour aller vers des caractéristiques toujours meilleures avec bien sûr des gains de poids à la clé et donc des économies de carburant!

2. Supprimons la Première Classe
firstclass.jpg
Et oui disons le tout de suite, la première classe est très gourmande en carburant...c'est simple comme bonjour, là où on peut mettre 10 passagers en classe économique, on n'en met que 5 en première classe...
Prenons l'exemple de l'A380, celui-ci est annoncé comme l'avion le plus économique pour ce qui est de la consommation par Km par passager. Bien sûr, cela est dû en grande partie aux nouveaux matériaux et à la nouvelle motorisation moins gourmande... mais c'est aussi principalement dû au fait que l'A380 peut embarquer un très grand nombre de personnes dans son ventre ! Dans la configuration standard (classe économique + première classe), l'A380 pourra embarquer 555 personnes mais maintenant si on passe l'A380 dans une configuration à une seule classe économique, il peut alors embarquer 853 personnes pour un même voyage ! En général, en supprimant les premières classes des avions, on optimise le nombre de passagers transportés d'un point à un autre et l’on a un gain en général de l'ordre de 35 % en efficacité. Donc disons simplement STOP à la première classe!! (j'en entends déjà râler... ;-))

3. La motorisation : le rotor ouvert
openrotor.jpg
Du côté de la motorisation de nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années et les réacteurs des nouvelles générations d'avion sont beaucoup plus "propres" et économes que par le passé. Cependant de nombreux axes de développement restent à étudier pour avoir des moteurs encore plus propres. L'une des solutions serait d'utiliser des réacteurs à rotor ouvert. Rotor "ouvert" kesako? En fait, dans un réacteur "normal" les pales du moteur sont à l'intérieur de celui-ci. Une solution envisageable serait de mettre ces pales à l'extérieur du moteur profitant ainsi des avantages du moteur à réaction (réacteur actuel) avec les avantages du moteur à propulsion (moteur à hélices normal) beaucoup plus économe en énergie (pour les connaisseurs, ceci explique pourquoi les ATR dont la ligne de production devait être fermée il y'a quelques années sont à nouveau très demandés, du fait de leur consommation très faible sur des petits trajets). Je ne rentrerais pas dans les détails techniques du pourquoi le moteur à hélice est plus économe que le moteur à réaction, ceci n'étant pas le but de l'article, mais si vous le souhaitez je pourrais faire un article dessus!
Le problème de ce type de moteur "Hybride" et qui explique pourquoi celui-ci n'a pas été développé sur les avions de ligne est que d'une part, il est beaucoup plus large qu'un moteur à réaction standard et donc ne peut être monté sous les ailes et que d'autre part, ce type de moteur est moins puissant qu’un moteur à réaction. Cela entraîne du coup une vitesse de l'avion moins élevée et des temps de trajets plus long. Cependant, l'augmentation du prix du pétrole devrait permettre le développement de ce type de motorisation, quitte à mettre une heure de plus sur un Paris-New-York si la consommation de carburant est beaucoup moins importante!

4. La motorisation sur la queue
easyjet.jpg
Comme je l'ai évoqué au point précédent, les moteurs mixtes "réaction+hélices" ne peuvent êtres montés sous les ailes du fait de leur taille. Cependant, il est tout à fait envisageable de les monter sur la queue de l'appareil. Cela permet de ne plus rien avoir sous les ailes et donc d'un point de vue aérodynamique permet de diminuer la résistance de l'avion à l'avancement et par conséquent de gagner en efficacité. C'est d'ailleurs sur cette voie qu'Easy-jet veut évoluer en ayant des avions de ce type (avis donc aux constructeurs!) car a priori cette compagnie a décidé de diminuer drastiquement ses émissions de CO2 dans les prochaines années. Un bon point pour Easy-jet qui va peut-être pousser toute l'industrie aéronautique dans le bon sens! C’est actuellement Airbus qui s’occupe des études de faisabilité d’un tel avion.

5. Les ailes volantes
flyingwing.jpg
Voilà un concept qui n'est pas nouveau et dont on entend parler depuis de nombreuses années mais principalement dans le cadre militaire (les militaires n'ont pas le soucis de l'environnement mais l'un des avantages des ailes volantes et la faible traînée qu'ils ont face aux radars, ils sont bien plus furtifs). Le principe de l'aile volante est assez simple, plus la surface des ailes est importante, plus l'avion peut planer facilement et donc moins il a besoin d'énergie pour se maintenir dans les airs. Le bombardier B-52 de l'armée américaine a d'ailleurs été développé dans cet esprit, une grande surface d'aile lui permettait de parcourir avec la même quantité de carburant des distances beaucoup plus longues et donc d'un point de vue tactique, il pouvait aller bien plus loin en partant d'une même base. Du coup, pour les compagnies aériennes, le bénéfice serait énorme car la consommation en nette baisse permettrait des économies de carburant, donc d'argent ainsi que bien entendu un impact écologique beaucoup plus faible. Le problème des ailes volantes est la stabilisation de l'appareil, et dans le cas d'un avion civil où la masse est importante du fait du transport des passagers, il faudrait développer une queue pour stabiliser l'avion d'une taille considérable. Un développement potentiel donc mais pas bien maîtrisé à l'heure actuelle.

6. Les ailes volantes "pleines"
blendedwing.jpg

Afin de surmonter les problèmes liés aux ailes volantes comme décrit dans le point précédent, les ingénieurs ont eu sur le même principe l'idée d'une aile volante ou les passagers seraient à l'intérieur même de l'aile. Cela permet donc d'avoir comme dans le cas de l'aile volante une grande surface d'appui sur l'air, mais à la différence que l'aile serait plus épaisse vers le centre pour pouvoir y mettre les passagers et le fret. La forme de ce type d'appareil permet de mettre les moteurs au dessus de l'appareil, réduisant du coup les pollutions sonores au niveau du sol.On garde donc l'avantage de l'aile volante pour son efficacité au niveau de la consommation de carburant. Pour l'instant pas encore de projets réellement concrets allant dans ce sens mais la piste est suivie à moyen terme.

7. Les sièges debout
standingroom.jpg
Je dois reconnaître que cette idée est assez saugrenue. Le principe : mettre des sièges "debout" dans les avions, cela permettrait tout naturellement d'embarquer plus de passagers dans un avion et donc de gagner en efficacité énergétique par passager transporté. Alors pourquoi pas pour des vols intérieurs qui dureraient moins d'une heure, mais, pour du long-courrier cela paraît difficilement envisageable. L'idée provient d'Airbus qui étudie cette solution pour les régions les moins développées (hum hum...pas très classe pour eux) mais affirme qu'avec un tel système et le nombre de passager supplémentaire que l'on pourrait mettre dans chaque avion, le transport en avion serait alors aussi polluant que l'équivalent en voiture...sur le coup j'attends de voir quand même! Bref une idée saugrenue qui ne risque pas de voir le jour sur les marchés Européens et Américains où les gens sont maintenant habitués à un certain confort!

8. Le Zeppelin (et non Led Zeppelin ;-))

airship.jpg
Et oui, le voilà le fameux Zeppelin de l'époque, il n'a pas dit son dernier mot et d'ailleurs à ce sujet la société Zeppelin qui a produit les premiers Zeppelin existe toujours! L'engin présente de nombreux avantages, tout d'abord il vole naturellement, et oui pas besoin de pétrole pour le faire tenir en l'air, il sait le faire tout seul! Ensuite, du fait de sa vitesse réduite il n'a pas besoin d'avoir de gros moteurs puissants et donc gourmands en kérosène pour se déplacer. C'est vrai, un Zeppelin n’est pas rapide, mais tout de même il peut avancer plus vite qu'une voiture avec une vitesse supérieure à 200 Km/h et n'a pas besoin de routes...vive la ligne droite! Les nouveaux Zeppelins ont le potentiel d'embarquer jusqu’à 1000 personnes sur une plateforme en dessous du ballon, pourquoi ne pas imaginer des croisières en Zeppelin avec tout le confort et toutes les activités qui vont bien (cinéma, salle de réception, restaurant...) pour les gens pas pressés (le slow-travel)? Personnellement, je pense que le potentiel du Zeppelin pourrait se situer dans le transport de marchandises, et oui, on à pas toujours besoin d'utiliser l'avion pour des marchandises et cela permettrait de transporter de grandes quantités à moindre coût et à moindre impact environnemental. Les problèmes des premières générations qui ont pris feu sont bien maîtrisés maintenant et permettraient un moyen de transport aussi sûr que l'avion. D'ailleurs le Zeppelin a failli revenir en force il y'a quelques années par la volonté d'Airbus qui à mené des études dessus pour le transport des pièces et tronçons de l'A380 jusqu'a Toulouse...malheureusement la solution retenue à été celle du bateau et de la route avec toute la logistique que ça demande, dommage! En plus ça serait beau des Zeppelin's dans le ciel ! non ?

9. Les avions personnels

pav.jpg
Alors que les avions deviennent de plus en plus gros, sont de plus en plus économes et transportent de plus en plus de gens, il reste un secteur qui pourrait être développé, celui des petits avions personnels. Ces avions dont le développement a continué, en parallèle des super jumbo sont de plus en plus économes en carburant. Et pourquoi pas un jour sacrifier la vitesse et le confort pour l'efficacité énergétique. Certains avions de 4 places ne consomment pas beaucoup plus qu'une berline, mais ils permettent de parcourir moins de Km pour allez d'un point A à un point B (ahh cette fameuse ligne droite! ) et du coup d'être énergétiquement plus efficaces. Avec le développement des nouvelles motorisations, d'ici quelques années, ils consommeront encore moins (on voit arriver des moteurs diesels très économes sur ces petits avions). Alors c'est sûr, l'idée est utopique car je vois mal comment on pourrait gérer le trafic aérien si cette solution de l'avion-taxi se démocratise, déjà que c'est le bordel sur les routes, alors imaginez un instant dans les airs....

Je vous ai présenté ici quelques idées et tendances du secteur aérien qui iraient vers des solutions plus économes en carburant et plus efficaces. La marche est encore longue, mais on sent que les choses commencent à bouger, en espérant que ça continue dans ce sens! Les compagnies aériennes ont tout intérêt d'un point de vue strictement économique à acheter des avions qui consomment peu, mais les gouvernements aussi qui commencent à s'inquiéter des effets du réchauffement climatique peuvent également agir dans le bon sens en mettant des restrictions (quotas de CO2...) et finalement les constructeurs aéronautiques qui doivent sortir des avions toujours plus propres s’ils veulent conquérir des parts de marchés et avoir une bonne image! L'avion 100% propre n'est pas pour demain, mais on peut garder un certain espoir car la fin du pétrole arrive et il faudra bien trouver une solution de remplacement car j'imagine mal l'humanité à ce stade se passer de l'avion (quoique...)! Il existe également des études en cours pour des carburants plus propres à base de biocarburant, ah ces fameux biocarburants…. À long terme ce n’est pas forcément une solution pérenne, il faut voir plus loin à mon humble avis et se pencher d’ores et déjà sur un avion propre n’utilisant pas de pétrole…il y’a du boulot pour plusieurs années, il faut maintenant une volonté forte et des investissements massifs. A suivre donc…

Source d'inspiration : ecogeek

Commenter cet article

celestin cartier 14/10/2007 19:47

Vous avez oublié le toboggan aérien...

Arno 02/08/2007 00:35

personellement, je suis contre la suppression de la 1ere classe. je suis d'accord que cela pollue peut-etre plus... mais c'est aussi la plus confortable. et je peux dire que lorsqu'on fait Paris-Sydney (environ 24 heures) en classe eco on reve de pouvoir un jour le faire en 1ere !!!