Ecohabitation : Une eco-maison au centre ville de Montréal

Publié le par Neokentin

IMG-1318.JPG Voici en plein coeur de Montréal au Québec la maison la plus écologique du Canada et même d'Amérique du Nord bien cachée derrière une façade!
Située en plein cœur de Montréal, sur l’avenue du Parc, la maison Écohabitation est un duplex habité sur 3 étages. La rénovation/construction écologique du bâtiment s’est déroulée pendant l’année 2006. Cette éco-maison présente un résultat écologique positif grâce à :

- Une consommation énergétique faible, cette maison bénéficie de la fraîcheur et de la chaleur de la géothermie,
- L'utilisation de matériaux récupérés, ce qui représente un impact écologique négatif,
- Une localisation qui densifie le tissu urbain préexistant et réduit la dépendance à l'automobile,
- Une gestion de l'eau efficace : elle réduit sa consommation d'eau par rapport à une maison conventionnelle et rejette le quart d'eau usées à l'égout avec l'utilisation de mesures novatrices.
 
"J'ai appliqué l'ensemble de mes connaissances acquises depuis dix ans", explique son concepteur Emmanuel Cosgrove, 31 ans, consultant en éco-construction, en ramassant un concombre qui a poussé en pleine terre sur le toit de sa maison transformé en potager.
Et oui, cette maison en plein centre-ville possède un "toit écolo" où poussent des légumes, recycle une partie de ses eaux usées, le chauffage se fait par géothermie, les isolants sont à base de soja : son concepteur a multiplié les astuces pour faire de cette maison un exemple des maisons urbaines.
Pour M. Cosgrove, la vraie demeure écologique de l'avenir n'est pas une jolie maison à la campagne, mais une habitation "à haute performance énergétique, qui verdit la ville", parce que "de plus en plus c'est là que vit et vivra la grande majorité de l'humanité".
Ses efforts lui ont valu d'obtenir la certification platine, la plus haute certification du programme LEED (Leadership in energy and environmental design), un label de qualité "écologique" pour les bâtiments décerné par un comité américain, l'US Green Building Council. Label dont on a déjà parlé sur Neomansland et qui s'applique également à la construction des gratte-ciels.
Actuellement en Amérique du Nord, il n'y a que quatre autres maisons qui ont atteint le niveau platine sur 6.000 participants au programme LEED, mais sa maison est pour le moment la seule à avoir dépassé un total de 100 points sur 130 possibles, affirme M. Cosgrove. Les points sont décernés en fonction de l'innovation, de la gestion efficace de l'eau et de l'énergie, mais aussi de la situation géographique. Ainsi la maison de M. Cosgrove a-t-elle grappillé quelques précieux points grâce à sa situation en pleine ville, sa proximité de tous les services essentiels minimisant ainsi l'utilisation d'une voiture.
Mais elle est surtout beaucoup plus économe que ses voisines. "On utilise environ un quart de l'énergie d'une maison normale et moins d'un quart de l'eau, non parce que l'on vit mal, mais parce que la maison est construite de façon éco-intelligente", dit-il.
L'eau des douches et de la vaisselle est récupérée dans une cuve, acheminée vers un système de traitement bactériologique des "eaux grises" sans recours au chlore et réutilisée pour la chasse des toilettes et l'irrigation du potager installé sur le toit. Les déchets organiques sont compostés et servent d'engrais pour faire pousser les légumes sur le toit.
Les économies d'énergie viennent également d'une isolation soignée et efficace, et un système géothermique encore en cours de mise au point prendra à l'avenir le relais du système plus classique actuel pour assurer le chauffage et la climatisation de la bâtisse.
Dans cette maison, plus de 80% des éléments utilisés ont été recyclés ou récupérés. Une partie de l'isolation est faite avec de la cellulose de papier journal recyclé. Dans l'entrée et la cuisine, le sol est constitué de belles plaques d'ardoise qui sont en fait de vieux tableaux noirs d'école retournés.
Le secteur du bâtiment est particulièrement vorace et représente plus de la moitié de l'impact écologique de l'homme sur la nature, fait valoir Emmanuel Cosgrove, notant qu'en Amérique du nord, il consomme 54% de l'énergie totale utilisée, si l'on tient compte de tout ce qui est nécessaire à la construction d'un bâtiment et ensuite à son fonctionnement.
"Ma maison, c'est mon exemple personnel d'un mode de vie plus durable", dit-il, avant d'ajouter: "il faudrait que beaucoup de gens commencent à le suivre pour qu'on ait un avenir".
Voila une conception de maison innovante montrant toutes les possibilités qui s'offrent à nous en matière d'éco-habitation, seule la volonté de tout un chacun peut faire évoluer l'habitat vers une démarche plus écologique.

IMG-0966.JPG IMG-1287.JPG

Parquets en Bambou dans le salon et potager en pleine terre sur le toit.

Voici quelques précisions sur le label Américain LEED for Homes de L’US Green Building Council :
LEED-forHomes.gif
C’est une certification écologique pour l’habitat en fin de phase pilote aux Etats-Unis. Elle est gérée par le US Green Building Council®, organisme non gouvernemental.
LEED for homes est en phase d’élaboration par le Conseil du bâtiment durable du Canada. C’est un système d’évaluation qui fait la promotion de maisons écologiques à haute performance.
Cela entraîne des factures d’énergie moindres tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en minimisant les polluants à l’intérieur de la maison.
Le coût net du propriétaire d’une maison LEED se compare au coût d’une maison conventionnelle. Aux États-unis, il y a déjà 375 constructeurs qui travaillent sur 6000 maisons. Au Canada, la certification n’est disponible que pour les projets commerciaux où elle connaît un succès certain.
LEED for homes introduit les grands thèmes de la nouvelle construction écologique urbaine et accessible. C’est un système de 130 points avec 7 grands thèmes écologiques : innovation et design, endroit et liaison, aménagement écologique du site, gestion efficace de l’eau, énergie et atmosphère, matériaux et ressources, qualité de l’air auxquels il convient de rajouter la section conscientisation du propriétaire.
Un minimum de points est requis pour atteindre la certification et plus il y a de points accumulés, plus la maison peut obtenir une palme : argent, or, ou platine.


++ LEED for Homes
++ L’US Green Building Council
++ Le site "Ecohabitation" pour plus d'infos. techniques sur cette maison
nti_bug_fck

Commenter cet article

herbavache 05/09/2007 03:10

Merci pour les précisions!Comme à montréal, il fait souvent beau je vais essayer de trouver! A bientôt pour plus de nouvelles!En espérant que le tag n'est pas effacé... ;o) sinon adieu l'indice.

neokentin 04/09/2007 11:58

@herbavacheAlors j'ai essayer de trouver l'adresse mais pas possible. Voici quelques indications pour mieux la localiser :Site à moins de 0,25 miles (0,40 Km) des ressources communautaire,À portée piétonne d’au moins 14 services de base : Bibliothèque, alimentation, etc.A côté de services de transport en commun intensifSite à moins de ½ miles (,80 Km) d’un espace vert C'est un peu la course au trésor du coup! ;-) donc le mieux c'est de prendre le vélo quand il fait beau, de repéré une bibliothèque et un espace vert..ensuite à proximité t'essaye de trouver une maison rouge avec un graphiti dessus! ;-)Voila et tiens nous au courant si jamais tu la trouve, une petite interview du proprio serait même pas mal!

herbavache 03/09/2007 02:39

Très belle initiative dans un pays où on roule avec des V6 ou V8..., où les toilettes contiennent 18L et où l'energie et l'eau coûte très peu chère. Comme quoi le financier n'est pas le seul nerf!J'habite depuis peu Montreal et j'aimerai savoir si vous avez plus d'informations concernant l'adresse car je suis curieux et j'ai envie d'aller y jeter un oeil...et l'avenue du parc est longue ;o)

Neodim 02/09/2007 12:40

j'avais même pas vu le graff... :-)

cecile 02/09/2007 12:32

le tag aussi, il est eco-conçu ? ;-)
ou bien est-ce la marque du label ? ^^
en tout cas, très belle maison, très innovante!