Sauvez la planète : arrêtez de respirer !

Publié le par Neokentin

mouse-shut.jpgAllez, rigolons un peu…

On à trouvé mieux que de perdre du poids pour sauver la planète, la solution au réchauffement climatique nous provient de deux universitaires de Bristol et ils entendent bien réclamer leur prix de 25 M$ à Richard Branson !

En effet, Richard Branson et Al Gore ont annoncé au début de l’année 2007 la création du prix Virgin Earth Challenge (sur une durée de 5 ans) doté d’un lot de 25 M$. Ce prix sera remis à la personne (si tant est qu’il y’est quelqu’un qui trouve une solution !) qui proposera la meilleure solution (et techniquement réalisable) permettant de réduire considérablement la quantité de CO2 actuellement dans l’atmosphère.

Et c’est là que deux chercheurs de l’université de Bristol ont proposé la solution suivante : Arrêtons de respirer !

Vous me direz que cette idée est super drastique (et je vous entends déjà hurler au scandale!), mais elle a le gros avantage de ne pas coûter un kopeck, et n’exige bien sûr aucun investissement important dans le développement de super nouvelles micro-nano-toto-technologies ! Bon Ok, c’est vrai qu’il y’a quelques effets secondaires assez néfastes, mais ils ont également trouvé la parade : n’arrêtons pas totalement mais diminuons notre respiration !

Research-CarbonLowRes2.jpg
Le Dr. Mark Steer (le rigolo au fond à droite de la photo) accompagné de son éminent collègue le Dr. Andrew Impey s’explique : « Si nous arrêtions notre respiration une fois sur trois, nous pourrions diminuer la quantité de CO2 émise dans l’atmosphère tous les ans d’environ 630 milliards de Kg. Cela équivaut à sauvegarder 5 millions d’acres (un peu plus de 2 millions d’hectares soit la surface du Pays de Gales) de la déforestation ou encore le recyclage de 192 millions de tonnes de déchets au lieu de les jeter » (oui ça fait beaucoup de millions tout ça…).

Allez quelques explications chiffrées s’imposent :
En moyenne, une personne respire 24000 fois par jour, avalant alors 6g de C02 mais en rejetant 800g. Sur un an, cela équivaut au rejet pour chacun d’entre nous d’environ 290 Kg de CO2 par le simple fait de respirer, ce qui pour la population mondiale équivaut à 1885 milliards de Kg de CO2 rejeté. Du coup, en arrêtant une respiration sur trois, on tombe sur nos 630 milliards de Kg de CO2 non rejeté dans l’atmosphère à l’échelle mondiale…Simple, non ?

Un autre point que nos deux chercheurs soulèvent pour tout de même éviter un suicide collectif de la population mondiale pour « arrêt de respiration » est le non-sens de l’activité physique pourtant recommandée partout.

Dans leur publication, ils nous expliquent « l’activité physique recommandée pour une personne "normale" est de 30 minutes, 5 fois par semaine, ce qui a malheureusement pour effet d’ajouter 1,3 Kg de CO2 par personne et par an dans l’atmosphère en plus ». En effet, durant une activité physique notre métabolisme nécéssite plus d'apport d'air et donc ils estiment que pour une séance de 30 minutes il y'a un rejet de C02 supplémetaire d'au moins 8,3g.

Vous multipliez ceci par la population mondiale qui est estimée à 6,5 milliards de personnes, et cela équivaut à 8,4 milliards de Kg de CO2 supplémentaires rejetés dans l’atmosphère. Bon OK, compte tenu qu’il n’y a que très peu de monde qui pratique réellement ces 5x30 minutes d’activité physique par semaine, cela réduit considérablement le nombre de tonnes de CO2 supplémentaires rejetés dans l’atmosphère ! ouf…

Alors la solution est toute simple, NE FAITE RIEN, absolument rien, que nini, resté sur votre canapé et concentrez vous sur votre respiration, c’est l’unique moyen de diminuer nos propres émissions de CO2. Mais bien sûr, avant de vous vautrez sur votre canapé et de reléguer vos appareils de tortures au placard ou de rendre votre abonnement à la salle de sport, dites vous que la quantité de CO2 que vous économiseriez en arrêtant toute activité physique est ridicule par rapport à celle que vous économiseriez en vous déplaçant à pied plutôt qu’en voiture ! hehe

Ouf ! Merci Dr. Steer et Dr. Impey pour cette conclusion on ne peut plus innovante et révolutionnaire ! ;-)

Cette recherche est publiée dans « The journal of unlikely Science » (journal de la science peu probable), un journal pas très sérieux mais vraiment fun tenu par ces deux auteurs-chercheurs.

Voilà, sur cette superbe démonstration scientifico-ludiquo-inutilo vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité physique normale, vous venez d’éviter le pire! ;-)

++ We claim Virgin Prize
++ Null Hypothesis

Publié dans Consom'action

Commenter cet article

Guillaume 24/09/2007 22:39

Une autre actu, plus sérieuse, montre que la meilleure manière de sauver le climat et dans les temps, c'est surtout de ne pas avoir d'enfants...Si on y réfléchit un tout petit peu, c'est imparable !

irina 24/09/2007 11:41

En faite il faudrait que tout le monde se mette à  la relaxation ! Le stresse ça fait respirer plus vite.

Maxougoret 24/09/2007 10:47

C'est décidé  ! Aujourd'hui j'arrête le sport et demain j'achète un X5 !!!

Cdrik 23/09/2007 12:17

Pas mal du tout cette idée !Arrêtons le sport et buvons de la bière (ah çà non, çà doit polluer aussi ;))

SoAnn 23/09/2007 09:28

Ah bah vive l'apnée!:-)