Hotel nomade en patagonie

Publié le par Neodim

ecocamp3.jpg
Situé aux confins du monde, dans le parc national Torres del Paine en patagonie chilienne,  l'éco-camp a  la particularité d'être un hotel nomade. Le principe fondamental lors de l'imagination de cet hotel était de maintenir l'esprit nomade des peuples qui habitaient cette région. Qui dit nomade implique forcément harmonie avec la nature, et c'est justement la valeur ajoutée de ce complexe.

ecocamp0.jpg
Les tentes s'inspirent ainsi des huttes traditionnelles Kawesqar, ressemblant à un “igloo” qui peuvent ainsi supporter  les 160-180 km/h des vents patagoniens... Bien sûr l'hotel est conçu pour un minimum d'impact environnemental et le plus intégré possible à la nature. Du coup, seules les parties nécessaires sont  "couvertes", laissant des passerelles lier les différentes parties de l'hotel. Chaque saison, l'hotel se déplace aussi pour laisser la nature reprendre ses droits et se régénérer...

ecocamp1.jpg
Niveau énergétique, vous imaginez que l'hotel a aussi prévu d'être 100 % indépendant, donc emploie une grande part d'énergies renouvelables. Le solaire d'une part, très pratique lorsque les journées durent 17h... l'éolien aussi dans cette zone balayée par les vents... Seul des bouteilles de gaz sont acheminées pour chauffer l'eau des salles de bains. Côté déchets, le concept amène forcément à réfléchir comment faire pour en produire le moins possible... et pour ceux qu'ils ne peuvent pas être évités, ils sont stockés et triés avant d'être renvoyés à la civilisation pour recyclage.

ecocamp2.jpg
L'établissement nomade est pour finir en train de travailler à sa certification ISO 14001...Un bien bel endroit ou éthique et voyage font bon ménage... Sorte de lieu idéal pour aller contempler la croix du sud depuis la fenêtre zénithale de sa hutte, je m'imagine bien cotoyer les langues des glaciers et autres fjords...

++ pour aller rêver, le site de l'éco-camp 

Publié dans Nature - Tourisme

Commenter cet article

Gayanée 18/09/2007 00:20

Un film à voir pour rêver de Patagonie : "Le rêve de Gabriel""En 1948, un ingénieur belge quinquagénaire, Gabriel de Halleux, patriarche d'une famille belge, honorable, catholique, nombreuse et fortunée, vend tous ses biens pour s'embarquer avec sa tribu - femme, enfants (il en a neuf) et personnel auxiliaire (aumônier, institutrices, associés) - à destination de la Patagonie. Sur place, l'expédition se révèle mal préparée et la tribu ne devra qu'à son courage et à sa ténacité de survivre sur cette terre ingrate."Ma grand-mère a failli partir avec cette famille, pour être l'institutrice des enfants (une sacrée ribambelle!)... C'est en Afrique qu'elle est allée, finalement. Mais ce fait du hasard (elle serait allée en Patagonie et n'aurait pas rencontré mon grand-père) fait que j'ai eu beaucoup de plaisir à voir le film...

élodie 15/09/2007 18:49

Waouh... ça fait rêver...Bon, je viens de traîner un peu sur leur site et de trouver quelques prix... près de 900 $ pour 4 nuits avec des promenades "nature" (sans le trajet jusqu'à Punta Arena)... ça me fait encore plus rêver !

G de B 15/09/2007 13:16

Ca a l'air très sympa, mais j'aimerais savoir comment on s'y rend. Et combien ça coûte ?