L'Islande, cool et durable...

Publié le par Neodim


Ce pays de gens complètement intrigants m'a toujours fasciné, je vous l'avoue... Alors l'Islande, dans l'inconscient collectif, c'est  paysages, sources chaudes, Bjork, glaciers...

Voyant qu'ils n'avaient aucune ressource fossile utilisable en énergie, ils se sont ainsi tourné vers leurs énergies renouvelables. 72 % de l'énergie consommée vient de ressources hydrauliques ou géothermiques. Là bas, presque 100 % des maisons sont chauffées au renouvelable, et 100 % de son électricité est produite par des énergies renouvelables.
Un pays à part du coup, car atypique de ce point de vue là...

Mais l'Islande ne veut pas s'arrêter là et pour elle, la prochaine étape c'est "des énergies renouvelables pour les transports". Un gros colloque a eu lieu ces derniers jours sur ce sujet...Car en effet, la majorité des 190 000 véhicules de l'île ont la particularité d'être sur un périmètre restreint, ce qui en fait le lieu idéal pour tester un marché et faire passer toute une flotte de véhicules au renouvelable. Déjà en 2003, Reykjavík ouvrait la première station service hydrogène, et pas mal d'expériences ont été menées pour faire rouler des voitures au biogaz local...

Moi je vous le dit, ce pays aux paysages magnifiques va être un réel labo du XXIè siècle, puisqu'ils ont déjà accepté de tous se faire scanner l'ADN dans le but d'étudier leur génome pas trop métissé.

Allez, parce que c'est vous, je rajoute en prime ce petit clip-film à la photographie irréprochable, sur Sigùr Ros, qui fait bien passer l'ambiance étrange qui règne sur leur terre... Va vraiment falloir que j'y aille un jour...En plus, tous les batiments appartenant à la compagnie IcelandAir  (siège, bureaux et même les hotels leur appartenant) fonctionnent au renouvelable !

Publié dans Nature - Tourisme

Commenter cet article

sebapola 21/09/2007 09:43

Convaincu !Bon, on part quand ?

Neodim 21/09/2007 08:06

Autant pour moi....., merci pour cet oeil de l'intérieur et ce bon commentaire Niels ! au plaisir de te lire ici (ps: très belles tes photos)

Niels 20/09/2007 22:04

Les chiffres et les annonces des politiques sont une chose, qui cachent peut-être une réalité un peu différente.

Comme l'a mentionné sebapola un peu plus haut, n'importe quel pays doté de pareilles resources aurait probablement fait pareil. On peut citer un exemple: La Californie est le premier producteur mondial d'énergie géothermique et cela date de bien avant les idées vertes de son acteur de gouverneur.

Pour regarder le problème sous un oeil différent: L'Islande est le pays au monde avec la plus haute consommation d'énergie par habitant.
Les Islandais utilisent l'énergie qu'ils ont et la vendent. Le pays voit fleurir comme les colchiques à l'automne des fonderies d'aluminium dans les quatre coins du pays. Et les compagnies d'énergie locale promettent les giga-watts nécessaires sans même avoir d'idée précise des resources réellement disponible.

Les Islandais vendent de l'énergie, mais ils en achètent également. Beaucoup. Du point de vue dépendance à la voiture (plus de véhicules en circulation que de permis de conduire valides), offre des transports publics, comportement individuels (bien peu de gens arrêtent leur moteur lorsqu'ils attendent leur bambin 10 minutes devant l'école, qu'il fasse 0°C ou 18°C dehors n'y change rien), l'Islande est probablement bien mal placée dans un classement européen de "verdeur".

A côté de ceci naissent des projets intéressant, une dizaine de voitures à hydrogène sont entrées récemment en service, la décharge de Reykjavík (60% de la population) vient de se lancer dans la production de méthane pour environ 3000 voitures, les voitures les moins polluantes parquent gratuitement au centre de Reykjavik, etc.

Donc oui, la large majorité de l'énergie utilisée en Islande est renouvelable (encore qu'il est possible d'utiliser de l'énergie renouvelable de manière non durable...), mais les Islandais ne sont pas vraiment les exemples qu'on tend à croire vu de l'Europe continentale.

Cette île mérite vraiment qu'on s'y attarde, car on y apprend vite que les Islandais sont loin d'être coupés du monde (taux de connexion à internet par habitant probablement bien plus haut qu'en France, pour prendre un exemple), qu'ils sont très optimistes, friands de nouveauté et de technologie, très productifs dans le domaine des arts et, par dessus-tout, que ce sont finalement des gens bien normaux. Ils manquent peut-être juste un peu d'éducation dans le domaine de l'écologie. ;-)


Niels, Reykjavik

sebapola 20/09/2007 14:01

Je suis d'accord avec Guillaume, il faut pas voir le mal partout et les recherches sur l'ADN sont utiles, je me suis mal exprimé...Seulement le fait est que j'ai du lire trop de science-fiction, et cette petite société futuriste et idéale, qui vit sur son île coupée du monde  et où tout le monde va gaiement se faire analyser l'ADN... ça me fait drôle...  Mais c'est totalement subjectif et personnel, sur le fond je suis complètement d'accord avec Guillaume.

Neodim 20/09/2007 13:15

J'accorde à Sebapola le fait que c'est surtout les atouts de leur territoire qui font que cette île a pris cette voie au niveau de l'utilisation des ressources. C'est complètement vrai... et un petit pays est plus facile à gérer qu'un territoire étendu et très diversifié (comparé à l'islande) comme la France par exemple