Le recyclage musical !

Publié le par Neokentin

Vous avez du le remarquer, à Neomansland on aime bien la musique et on aime bien tous les produits qui tournent autour de cet univers (surtout les vinyles !) On vous a déjà présenté plusieurs concepts originaux, comme la platine vinyle en papier ou encore les enceintes en papier-argile. Voici trois nouveaux objets qui nous ont plu par un designer Hollandais, Dennis De Bel.
Le créneau de Dennis De Bel ? Le recyclage d’objets du quotidien pour les détourner et en faire des instruments de musique.
Dennis de Bel est diplômé de la Willem de Kooning Art Academy, à Rotterdam et suit actuellement des cours de design au Piet Zwart Institute, également à Rotterdam (en a t’il vraiment besoin à la vue de son inspiration ?).
Voici trois objets insolites et musicaux qu’il a présenté à l’exposition BrightLive'07 d’Amsterdam.
  1. Le Naaitafel, la machine à coudre platine vinyle :
 naaitafel.jpg
Commentaires de Dennis De Bel :
« Le Naaitafel est le dernier d'une série de trois produits associant des objets. Lorsque je regarde des objets , je les associe avec d'autres pour leurs similitudes quant à la forme et / ou une fonction. Pour la machine à coudre, j'ai trouvé qu’elle ressemblait énormément à une platine vinyle rétro futuriste et, bien sûr, le fait qu'elle utilise également une aiguille à contribué à l'idée (naai - tafel = coudre - platine, au lieu de platine tournante). J'ai essayé de la faire fonctionner en utilisant les aiguilles déjà existantes mais celles-ci ne sont pas adaptées au vinyle. J'ai alors essayé de monter une aiguille sous le vinyle en utilisant une sorte de mécanisme de déplacement (un peu comme la lentille d'un lecteur cd), mais cela me prenait trop de temps afin de pouvoir terminer mon projet à temps pour l'obtention du diplôme d'exposition (à Las Palmas, Rotterdam). 
J'ai donc décidé de mettre un petit moteur électrique, un plateau de tourne-disque et  j'ai "truqué" le son en utilisant un petit lecteur mp3 avec amplificateur et un haut-parleur. 
C’est dommage que je n’ai pu utiliser l’aiguille originale, mais le Naaitafel est un objet qui suggère plus qu’un objet fonctionnel. Le plus difficile a été la construction de la machine à coudre pour pouvoir installer le moteur DC, le lecteur mp3 et l'amplificateur. » 
Alors voilà, si certains ont de vieilles machines à coudre et un peu d’imagination…l’idée est lancée !

 

  1. Le Nootzuiger, l’aspirateur orgue :
 
nootzuiger.jpg

Commentaires de Dennis De Bel :
« Le Nootzuiger (pit = note = zuiger rejet, comme dans 'dustsucker ') est un harmonium (orgue qui fonctionne à l'air) construit dans un ancien aspirateur Miele. Une fois encore, la forme et la fonction des deux objets sont associés et littéralement combinés. Il fait un très bon son, mais ce qui est dommage c’est que j'ai du supprimer la fonction aspirateur pour pouvoir mettre le clavier. Comme dans la plupart des autres objets Naaitafel, Stratenspeler) celui-ci est construit à partir de choses que j'ai trouvé dans la poubelle. Le vieil harmonium et l’aspirateur traînaient dans mon studio et un jour, j'ai vu un lien entre ces deux objets et j’ai commencé à construire le nootzuiger. J'aime construire. Je suis également fan du design « plastique » des années 60 et 70. »
Voici un petit extrait sonore de la machine (assez conceptuel !) :

 

  1. Le Stratenspeler, le lecteur de rue :

stratenspeler.jpg

 

Commentaires de Dennis De Bel :
« Stratenspeler est une abrévation de "lecteur de rue", en tant que lieu d’enregistrement. Je voulais utiliser les textures urbaines pour produire de la musique, ou tout au moins les convertir en son.
Le Stratenspeler se compose d'une petite boîte en bois fabriquée à partir d'une armoire de cuisine et d’un moteur 12 Volt DC qui est relié à trois piles 1.5 Volt, il tourne aussi vite qu’une platine vinyle (Il est également équipé d’une résistance variable, d'un potentiomètre pour changer la vitesse de lecture et donc la hauteur du son. Le moteur DC tourne autour du bras d'un vieux tourne-disque, qui est équipé d'un petit micro condenseur au lieu d'une aiguille ordinaire. Le micro est relié à un petit amplificateur et à un haut-parleur qui amplifie le son de la texture où est posé le stratenspeler. Il fonctionne sur piles pour la mobilité. Vous pouvez le placer n'importe où et créez ainsi une boucle de la sonorité du lieu où il se trouve »

Ingénieux, fallait y penser !

++ Dennis De Bel
++ We-make-money-not-art

Commenter cet article

fred 25/10/2007 09:21

Jolis objets... On se croirait dans la quatrième dimension...