Ecologie de gauche ou écologie de droite ?

Publié le par Neodim

Après avoir subtilisé les caméras aux Verts, Nicolas Hulot, via sa démarche d'interpellation des candidats a eu le mérite de placer l'écologie et le développement durable pas loin du rond central des joutes politiques liées à la présidentielle.
Sagement réaliste, en annonçant sa "non candidature", Mr Hulot a préféré comme il le dit lui même "faire confiance à la parole des candidats", ceux-ci ayant signé de leur plein-moyen grès son pacte écologique.
Mais alors, de gauche ou de droite, l'écologie  sous l'angle politique serait-elle la même ? La proposition de l'animateur visant à créer un poste de "Vice premier ministre" en charge du développement durable - et fonctionnant de manière transversale avec d'autres ministères-  serait-elle appliquées par les candidats ?
Ecologie de gauche ou écologie de droite ? quelle est la différence ? quel journaliste pose aujourd'hui la question ? Et les Verts dans tout ça ? Car ils font partie de l'ex "gauche plurielle", et si Ségolène se met à parler d'environnement au nom du PS, quelles convergences avec les Verts ? Et Dominique Voynet d'avouer hier soir sur France Europe Express qu'aucune rencontre avec la candidate socialiste n'avait eu lieu et encore mieux qu'aucun rendez vous n'était prévu...

Au delà des préoccupations liées au réchauffement climatique et qui devront donc être prises en compte par le gouvernement - de quel bord qu'il soit -  doit-on s'attendre à voir apparaître une écologie de droite et une écologie de gauche ?

Ecologie de droite, qui ferait confiance pilier économique du développement durable pour faire de l'écologie un business ? Ecologie de gauche, censée être plus centrée sur le pilier social du développement durable ? Autant de questions de fond qui ne trouveront à mon avis pas de réponse dans la médiatisation à outrance telle qu'on la connaît aujourd'hui.
Reste donc à chaque candidat de s'approprier l'écologie et de faire tendre ses visions avec le fil vert médiatique que représente désormais le pacte écologique.
Au final, merci Mr Hulot de ne pas être un politique !

illustration : serge bloch
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article