Laver sa voiture dans son jardin ou à la station ?

Publié le par Neodim

Question : faut-il laver son véhicule au tuyau d’arrosage ou se rendre dans la station de nettoyage la plus proche ?
Chaque année, 30 millions de véhicules sillonnent les routes de France et passent une dizaine de fois à la "machine à laver", histoire de se refaire une beauté. Consommation d’eau et d’électricité, détergents : le bilan environnemental n’est pas neutre. Selon une étude du ministère de l’Environnement, près de 35 millions de mètres cube d’eau sont employés chaque année au lavage de voiture dont plus de la moitié au domicile des automobilistes.
Première information : cette pratique - polluante - est indirectement interdite par la loi, car les eaux résiduelles se déversent directement dans le sous sol. Seconde information : le lavage individuel d’un véhicule est catastrophique. D’abord, il consomme davantage d’eau : 300 litres contre 60 en station spécialisée. Ensuite, son impact environnemental est désastreux. Selon le CNRS, les eaux résiduelles contiennent "des hydrocarbures, des phosphates, ainsi que des polluants mécaniques". L’avantage des centres de lavage spécialisés tient à leurs bacs de décantation pour le traitement des éléments nocifs.
Reconnaissons que ces deux arguments auront du mal à convaincre les plus pingres. Un seul lavage à domicile coûte à peine 20 centimes sur la facture d’eau, contre deux à quatre euros en station professionnelle.
Source : Terra Economica

Publié dans Consom'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clotilde 16/08/2007 17:35

et si tu veux vraiment une jolie voiture qui brille sans caca de pigeons, ya des boites comme Sinéo qui lavent votre caisse sans eau, avec des produits biodégradables et qui en profitent pour intégrer des djeuns dans le monde du travail (ouais, comme travail ça fait pas rever, mais bon...). Et tout ça, même à Toulouse, oui Monsieur! Par contre, je connais pas le prix du truc... http://www.sineo.fr/Bises,Clotilde