Réchauffement climatique sur Second Life

Publié le par Neodim

Une innondation temporaire  a envoyé des avatars du célebre jeu Second Life  sur les toits de leurs maison... Des villes virtuelles comme Londres, mais aussi les Pays Bas ou encore Ibiza ont ainsi été victime de David de Rothschild, fondateur d' Adventure Ecology, qui a mis en scène sur Second Life des effets possibles du changement climatique. Vous pourrez lire l'histoire complète sur le National Geographic . Apparemment, les personnages sont restés calmes, certains se contentant même de finir leur bière sur le toit du bar ou ils s'étaient fait surprendre, entamant du même coup une conversation sur le  réchauffement climatique... ça se passe aussi comme ça sur le web 2.0.

Commenter cet article

ecolodujour 10/04/2007 16:39

Second life....je n'aime vraiment pas cette idée mais là, de savoir que l'on peut bouscouler ces personnes virtuelles en anticipant le réchauffement climatique...bien vu !

Neodim 10/04/2007 11:19

je suis bien d'accord avec toi sur le concept... neanmoins, si des initiatives écologiques virtuelles peuvent sensibiliser des "armées de geeks", pourquoi pas... mais je ne mettrai pas mon énergie la dedans...

So-Ann 10/04/2007 10:12

Je n'aime pas l'idée de second life et je n'ai pas du tout envie d'y mettre les pieds! C'est un échappatoire tellement nul! On y reproduit exactement les mêmes logiques que dans le monde réel... Mais je me souviens que Grégoire avait suggéré en effet d'y lancer des initiatives écolos... Bonne idée donc que de ce David de Rothschild! Mais bon, certaine que cela ne va pas changer leurs comportements pour autant dans la vraie vie hein!