La tour Phare de la Défense

Publié le par Neodim

Le jury de la consultation internationale d'architecture lancée par Unibail, en concertation avec l'EPAD, s'est réuni les 23 et 24 novembre derniers ( à l'époque ou je ne bloguais pas encore...) pour statuer que ce que serait le prochain mastodonte de la Défense, quartier des affaires parisien. Et bien c'est  MORPHOSIS (Thom Mayne) qui a été lauréat de la consultation pour la conception de la tour « Phare » à La Défense, qui sera livrée en 2012.
Le projet de Thom Mayne constitue un événement architectural, un objet organique qui rend hommage aux deux bâtiments majeurs de La Défense que sont le Cnit et la Grande Arche.
Il s'agit d'une tour monumentale de 300 mètres de haut (la tour Eiffel reste donc encore la patrone...) , offrant près de 130.000 m² de surface utile. D'une flexibilité maximale, les espaces de bureaux seront surplombés, aux niveaux les plus élevés, par des espaces publics dont un belvédère et des espaces de restauration.
Le couronnement de la Tour est composé de turbines éoliennes qui participent à l'alimentation électrique du bâtiment. C'est un des aspects de la démarche environnementale de l'agence, qui propose également une façade double-peau assurant une ventilation naturelle permettant des consommations énergétiques particulièrement performantes."La façade sud, dotée d'une double peau curviligne, minimise le gain de chaleur et l'éblouissement ; tandis que la façade nord, plate et couverte de verre clair, maximise l'exposition intérieure à la lumière naturelle tout au long de l'année", détaille Thom Mayne.
L'intégration dans le site constituait l'un des objectifs majeurs de la consultation. Guillaume Poitrinal, PDG d'Unibail, déclare : « Notre volonté, pour ce projet hautement symbolique, a été de lui conférer une architecture résolument en rupture et d'en faire un modèle de développement durable en nous appuyant sur les toutes dernières recherches en matière de nouvelles technologies ».

plus de photos ici

Commenter cet article