La consommation électrique de Second Life

Publié le par Neodim

Second life s'approprie la plupart des territoires de la "vraie vie"... Novethic fait cette semaine un article dessus... extraits choisis :

Phénomène de société, fréquenté par plus de 4 millions d'utilisateurs à travers le monde, le succès de Second Life illustre l'essor des univers virtuels persistants, peuplés de personnages en image de synthèse. Même les partis politiques des candidats à la présidentielle, comme l'UMP, le PS ou le FN y ont ouvert une "permanence" électronique. Pour limiter la facture électrique de ces mondes virtuels, bâtis sur des centres serveurs énergivores, l'industrie informatique joue la carte des basses consommations.
L'informatique consomme toujours plus d'énergie. Les ordinateurs personnels, les périphériques laissés sous tension, les serveurs de données, réclament pour fonctionner des quantités d'électricité de plus en plus importantes. Le monde de l'information électronique, n'est pas exempt de dépenses et de gaspillages comme le montre la facture énergétique de la communauté en ligne Second Life.
"Nous fonctionnons tout le temps à pleine puissance, ce qui entraîne d'énormes dépenses électriques dans les infrastructures" admet Linden Lab, l'opérateur de Second Life. Nicholas Carr, un journaliste américain, a donc cherché à mesurer l'empreinte énergétique d'un "habitant" de ce monde en ligne. Le résultat est édifiant : chaque résident virtuel consomme 4,8 kWh/jour, soit 1 752 kWh à l'année. Dix fois plus d'énergie qu'un Camerounais du monde réel, en chair et en os et deux fois plus qu'un Algérien, un peu plus qu'un Chinois, et à peu près autant qu'un Brésilien. Le bilan est vite fait. Il additionne la consommation informatique des utilisateurs, 12 500 connectés en moyenne (120 Watt par PC en moyenne), avec celles des 4 000 serveurs de données de l'entreprise. Chiffrées, en gros, à 250 Watts par serveur, climatisation et alimentation de secours inclus. Le total - 60 000 kWh par jour - est ensuite rapporté au nom au nombre de clients, voire calculé à l'année. La démonstration est implacable et les autres centres de données ne sont pas mieux lotis.

On relativise ainsi l'intérêt de ce type de projet...

Lire l'article en entier ici
ps : pour ceux qui veulent ce type d'info, dans la même direction, vous trouverez ici un bon post sur la comparaison énergétique des consoles de jeu. La Wii est grande gagnante !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article