Du jetable au durable, l'exemple du sac de caisse

Publié le par Neodim

Selon un sondage réalisé par l'Institut CSA en avril 2005, 83% des Français approuvent la suppression des sacs plastique dans la distribution.
Du coup, on ne sort plus de chez soi sans ses clés son portefeuille, son portable, et aussi de plus en plus sont sac réutilisable... En effet, les sacs de caisse en plastique sont une espèce en voie de disparition. Et leur destin est scellé, car à compter du 1er janvier 2010, la loi prévoit d'en interdire la distribution (4e loi d'orientation agricole de 2005).

Ces dernières années, les grandes enseignes de la distribution ont commencé à réduire progressivement la disponibilité de sacs jetables à la sortie des caisses, encourageant leurs clients à passer au réutilisable.
Cette politique a porté ses fruits. En 2004, à titre d'exemple, les supermarchés Atac ont distribué 330 millions de sacs. En deux ans, grâce à la promotion des sacs réutilisables, ce chiffre a été réduit de 90%, portant le nombre de sacs jetables distribués à 30 millions.
Comme l'explique Christophe Mulliez, directeur du développement durable chez Atac, "pour mesurer l'impact écologique, il faut bien sûr tenir compte d'une augmentation de 30 millions d'unités des sacs-poubelles vendus par an. Globalement, ce sont donc 270 millions de sacs évités chaque année". De son côté, Intermarché, par exemple, ne distribue plus de sacs du tout depuis janvier 2006.

Pour convaincre les clients à passer du jetable au durable, c'est une opération séduction.

D'abord, plusieurs enseignes ont opté pour la distribution gratuite de sacs réutilisables lors de journées de sensibilisation. Deuxièmement, elles offrent un choix au niveau du prix.
Auchan propose par exemple trois modèles de sacs de caisse réutilisables : un sac à trois centimes d'euro, comprenant au moins 40% de plastique recyclé, d'une contenance de trente litres, réutilisable en sac-poubelle ; un sac à dix centimes d'euro, comprenant au moins 40% de plastique recyclé, échangeable à vie ; et un sac tressé à 59 centimes d'euro, échangeable à vie.

D'autres ont choisi de séduire par le design. Monoprix cartonne avec ses sacs en tissu pliables à 80 centimes d'euro (photo ci contre), faciles à porter toujours avec soi et surtout très tendance...

A Neomansland, on a opté pour ceux de la photo plus haut, fabriqués à partir d'emballages recyclés et qu'on voudrait bien vous proposer à la vente bientôt...ils vous plaisent ?

Publié dans Consom'action

Commenter cet article

Gayanée 04/08/2007 18:54

Pour répondre à la question posée dans l'articel...Moi, j'ai opté pour les sacs en tissus pliables : en Belgique, on en trouve dans les magasins Blokker et les motifs proposés sont pas mal du tout (pas que des roses "pour filles", quoi). D'ailleurs j'ai décidé d'en acheter toute une série pour en offrir aux fêtes, aux dames de la famille!! Ils ont un petit systèe qui permet de les accrocher à un porte-clé et, bien que ce soit pas minuscule, le mien y est!! (mais il est connu qu'il y a tjs plein de choses dans un sac de fille, non? En tout cas, plus de place que dans les poches d'un pantalon de mec, je pense)... Sinon, j'en ai un second, qui a sa place dans le vide-poche de mon auto, bref, j'en ai tjs un avec moi... [je sais, c'est mal, une voiture... Patapé...]

Neodim 03/05/2007 09:57

Pas de probs, j'avais en fait trouvé cet article parfait pour illustrer les sacs fabriqués à partir d'emballages recyclés que je trouve vraiment funky'sss

Flo 03/05/2007 09:43

mais y a pas de mal ;)juste que je l'avais déjà lu et ca resonnait dans ma tête, ma culture journalistique s'arrêtant à métro/20minutes et le nouvel obs deux fois par an ;), j'ai voulu juste le faire savoir :)

Neodim 03/05/2007 09:27

Salut Flo ! , oui, autant pour moi concernant l'oubli de la source...merci de rappeler le lien. L'auteur, pour m'en excuser auprès d'elle, est Nadia Loddo.Je n'ai d'ailleurs aucune volonté "d'usurper" la place des journalistes dont c'est le métier, et que je respecte !  D'ailleurs, précision sur les sources et la manière de rédiger les articles, il m'arrive certaines fois d'écrire ou de réécrire en fonction d'un sujet que j'ai trouvé, d'autres fois de sortir des morceaux choisis, et enfin certaines fois comme ici de reprendre une bonne partie de certains articles lorsqu'il s'agit de chiffres. J'espère que tu auras remarqué que je n'hésite pas à citer ces sources dans la plupart des articles, vois-y donc plus un oubli lors de la finalisation du post ! Merci de ta vigilance !

Flo 03/05/2007 08:45

dis dis dis, j'voudrais pas faire ma chieuse, mais ton texte là, c'est quasiment mot pout mot l'article qui est paru y a une grosse semaine dans le journal gratuit de métro...t'aurais pas oublié de citer tes sources ou tu es le journaliste auteur de l'article ? ;)http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/04/26/11/1023-37/index.xml