One day paper waste, par Jens Praet

Publié le par Neodim

Trouvé sur le site de Droog Design, j'adore ce concept, et ne résiste pas à vous mettre la traduction (effectuée par mes soins, désolé...) de l'interview du Designer.


DD : quelle est l'idée derriere le concept ?
JP : J'étais assez choqué par la quantité de papier "déchet" que l'on génère chaque jour au bureau; et j'ai réagi en récupérant et recyclant cette quantité sur un ton à la fois utile, très visuel, et pour redonner en même temps de la dignité à ce matériau.


DD : comment commences-tu généralement un projet ?
JP : habituellement par de petits schémas notés sur mes carnets...


DD : quelle est ta philosophie dans le Design ?
JP : Je suis passionné par les matériaux, la combinaison du vieux et du nouveau; c'est donc souvent les points de départ de mes créations. Honnêtement, je pense encore être en train d'inventer mon propre "vocabulaire" de designer.





DD : quel est le plus gros challenge dans le design selon toi ?
JP : sans doute de réaliser un objet intemporel qui traverse les modes, et quelques époques.

...

DD : sur quoi travailles-tu actuellement ?
JP : Actuellement sur des objets ayant un peu la même philosophie que le "One day paper waste"; ainsi que sur un projet d'architecture dans les environs d'Amsterdam.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeandaix 30/05/2007 23:23

Ami(e) blogueur(se), lecteurs et lectrices de ce blog,
 


 

 Vous êtes sensibles aux problèmes de santé et d’environnement. Sinon vous allez l’être, par force. Vous savez que l’incendie est allumé dans la forêt, c’est le réchauffement planétaire. Les fumées toxiques portées par le vent se font déjà sentir, les plus faibles de vos proches en ressentent les effets dans leur santé. Il y a urgence d’agir, sans attendre les secours publics, lents à intervenir parce qu’insuffisamment informés, ou négligents  lorsque des intérêts financiers s’y opposent. Il a fallu cinquante ans pour l’amiante !
 


 

Il appartient à chacun d’agir sans délai pour sa propre protection et celle de sa famille. LES SOLUTIONS EXISTENT. Notre centre de réflexion Jeandaix les propose, dans les Dialogues avec Marianne. Nous devons avertir nos voisins de l’imminence du danger et des moyens de l’éviter. Après l’appel de Paris du docteur Belpomme et celui de Nicolas Hulot, nous lançons un appel pressant et plus large. RELAYEZ cet appel d’urgence, par vos réseaux familiaux, relationnels, professionnels, syndicaux et associatifs, auprès des candidats et des élus, par Internet, par écrits, par tous vos contacts (rien ne vaut le contact de personne à personne).
 


 

C’est chacun de nous qui formons l’opinion publique en l’informant, l’éduquant pour ainsi faire pression sur les pouvoirs publics.
 


 

Le danger imminent est un risque mais aussi une chance pour nous pousser à inventer une nouvelle façon de vivre, de mieux vivre ensemble. Jeandaix propose des pistes. Contribuez à les enrichir et surtout à les concrétiser.
 

A nous de construire cette nouvelle société et d’en imposer les lois aux législateurs !
 


 

Jeandaix a développé une connaissance holistique qui répond aux interrogations sur l’énergie, l’univers, la vie et la spécificité de l’homme. Il souhaite la partager avec vous à travers « Les Contes des mille et une vies » déjà publiés et un nouveau, initiatique : le Conte des deux cerisiers, en forme de feuilleton hebdomadaire.
 


 

Nous avons à initier un changement de paradigme pour engendrer l’indispensable émergence d’une nouvelle civilisation.
 


 

En vous remerciant par avance de vos visites, vous et vos commentaires seront toujours les bienvenus, à bientôt, Jeandaix.