8 raisons de consommer localement

Publié le par Neodim

panneaux.jpg

Socialement parlant, on peut convenir du fait que manger local peut "capitaliser" sur de multiples réflexions inhérentes à chaque personne : notre rapport au climat (voir les produits de saison), l'énergie utilisée, ou encore la sensibilisation de chacun à savoir d'ou provient ce que l'on a dans notre assiette ou dans notre panier. Bien sur, il est toujours possible de disserter sur le terme "Local" qui peut vouloir dire que ça vient du paysan du coin, ou  bien tout simplement "français", sans avoir de notion de distances...(à quand un label "local" ....bouhouhou !!)

Quoi qu'il en soit, et suite au petit sondage ou le local vous importait aussi, j'ai un peu réfléchi (et oui, tout arrive !) et j'ai trouvé les 7 raisons suivantes de consommer local :
  • le goût- puisque produit localement, le produit voyage moins et est plus frais
  • des produits plus sains, car moins de manips pendant les voyages et trajets divers, et en même temps, moins de chance qu'ils perdent leur valeur nutritive avec le temps (ils sont plus vite chez vous)
  • acheter local permet aussi de donner votre argent à la "communauté" locale, permettant ainsi d'en faire bénéficier vos voisins, votre région, et non d'obscurs groupes agroalimentaires qui ne reversent pas (assez) de toute manière à ceux qui ont produit la bouffe ....
  • puis l'aspect social, à l'heure ou chacun (urbain) vit son paradoxe ville/campagne. Celà permet de garder voire de reconstruire le lien social lié à la nourriture et celui lié à la ruralité.
  • la sécurité alimentaire, ou malgré tout, c'est plus facile de faire confiance à quelqu'un qui peut vous donner la traçabilité de son produit ou vous le raconter...contrairement à ces étals ou on doute quelquefois des produits, mais ou ça nous arrive d'acheter aussi.
  • le prix, car  sans parler de bio ou quoi, faire mes courses au marché des boulevards à Toulouse me coute bien moins cher que d'aller en supermarché acheter l'équivalent en légumes et fruits (expérience faite). Puis je me rend compte des saisons, et donc du prix des produits qui évoluent en fonction. Qui plus est, en fin de marché, on peut nourrir une familler en légumes et fruits pour presque rien.
  • le côté environnemental, avec forcément moins de transport,moins d'énergie et de carburant utilisés



Alors où que vous soyez vous qui lisez ceci, je ne vous parle pas de devenir des intégristes du local ni même de faire ça toute l'année (on a le droit de vouloir des tomates en décembre !), mais pourquoi pas essayer, surtout en ce moment ou on trouve pas mal de fruits et légumes de saison. Et si vous le faîtes quand même pas, au moins vous aurez matière à réfléchir aux points cités ci-dessus..
Pour les convaincus, si vous voyez d'autres bonnes raisons, les commentaires sont ouverts !

crédit photo: Fernando Costa

Publié dans Consom'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Karine 16/07/2007 10:53

Attention aux termes utilisés, la sécurité alimentaire signifie que chaque individu dans le monde mange à sa faim ! Ici, je dirais sécurité sanitaire des aliments !Je suis d'accord avec beaucoup de points, cependant n'oublions pas que certains pays d'Amérique Latine ou d'Afrique vivent de leurs exportations de fruits. Optons pour les bananes équitables en parallèle de l'achat local ! et restons attentifs aux APE (accords de partenariats économiques)...J'en profite aussi pour faire de la pub pour les AMAP (associations de maintien de l'agriculture paysanne) avec leur système de paniers hebdomadaires qui permettent d'avoir de bons produits locaux, écolo et retisser ce lien avec le monde rural.

gemini 16/07/2007 10:29

..Pas sûre que sur les boulevards cela soit toujours trés local, m'enfin...Sinon, j'ajouterai l'impression de payer un travail plus "lisible"...et le choix de celle ou celui à qui ont achète...avec le droit de préférer certains à d'autres !

jeanluc973 15/07/2007 12:36

Salut,Ton espace est trés interressant, j'ai aimé tes articles.A pli ta Jean-Luc.

julie 13/07/2007 01:56

J'ajouterais le gain de temps !

Gweltaz 12/07/2007 10:24

Je voulais juste dévelloper l'aspect social. En achetant local, on sait a peu pres dans quelle poche va l'argent, mais on sait aussi a peu pres dans quelles conditions le legume ou le fruit est produit. La situation des agriculteurs en france n'est pas idéale bien sur, mais on sait qu'il ont une assurance maladie, qu'ils cotisent pour leur retraite, que les saisoniers sont un minimum protégé par le droit du travail. Mais peut on avoir les même assurances pour un produit qui vient du Maroc ou du Kenya? je pense que non et je rappelle que l'esclavage éxiste encore malheureusement dans certaines parties du monde.... En tout  cas vive le marché et le développement des AMAPs!