Le guide Greenpeace pour une High-Tech responsable

Publié le par Neokentin

Voici le nouveau classement Greenpeace de décembre 2007 des constructeurs électroniques....difficile de passer à coté de l'information... Greenpeace étant devenu spécialiste des annonces médiatiques. Ce classement vaut ce qu'il vaut, on trouve quelques critères sur leur site mais cela reste tout de même assez léger. Je note quand même qu'il a le mérite d'exister et d'essayer d'informer le consommateur sur ses futurs achats électroniques afin que ces derniers soient un peu plus "vert". En revanche, il permet aussi (et surtout) de mettre la pression sur les constructeurs d'electroniques grand public! En effet, depuis l'apparition de ce classement par Greenpeace, et vu le relai médiatique que celui-ci peut avoir, un constructeur est mal vu quand il est mal classé...Apple en sait quelque chose...et maintenant c'est Nintendo avec sa nouvelle console de jeux Wii qui fait les frais de ce classement en finissant bon dernier de ce nouveau cru !
Le point est intéressant, même si la démarche pourrait etre plus explicite au niveau des critères, et permet de suivre l'évolution du classement des constructeurs d'électronique au fil du temps. D'ailleurs, maintenant, Greenpeace intègre également les constructeurs de consoles de jeux et de téléviseurs.
Concernant l'apparition de Nintendo dans ce classement, Greenpeace reproche au fabricant de consoles japonais l'utilisation de substances dangereuses pour l'environnement telles que le PVC et les retardateurs de flammes bromés, et lui attribue la dernière place de son classement qui compte désormais 18 sociétés de l'électronique grand public. Cette note de 0 doit toutefois être pondérée dans la mesure où elle est principalement due à l'absence de communication de Nintendo sur sa politique de recyclage.
Je vous laisse découvrir le compteur-guide fourni par Greenpeace :

Publié dans Consom'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article