Les feuilles mortes se ramassent à la pelle...

Publié le par Neodim

automne2.jpg
Le changement de saison est pour nous, comme pour la nature un moment de mutation bizarre... On ressort nos vêtements chauds, on sait pas comment s'habiller, on est plus facilement fatigué....Et bien les plantes font à peu près la même chose...
Pour le tronc et les branches, isolés par l'écorce, ça va encore...ils sont en mesure de supporter les conditions hivernales, tout comme les racines, au chaud dans le sol.
Reste, quand on est un arbre... le problème des feuilles : leurs tissus tendres ne résistent pas aux basses températures. Les feuilles vont jaunir puis rougir, avant de tomber... mais comment ça marche me direz vous ?

Petite remise à niveau sur les couleurs d'abord :


Le pigment vert (habituel) des feuilles, c'est la chlorophylle. Elle absorbe naturellement la lumière rouge et bleue du soleil qui atteint les feuilles. La lumière réfléchie, moins rouge et moins bleue, apparaît donc verte. Cependant, la chlorophylle n'est pas un composé très stable: la lumière brillante du soleil la décompose. Pour conserver de la chlorophylle dans leurs feuilles, les plantes en synthétisent continuellement... grâce au soleil et aux températures chaudes. Durant l'été la chlorophylle se renouvelle continuellement dans les feuilles des arbres.

Les feuilles contiennent aussi un autre pigment, la carotène. Il absorbe la lumière bleu-vert et la lumière bleue. La lumière réfléchie apparaît donc jaune. Quand la carotène et la chlorophylle sont présentes dans la même feuille, elles absorbent la lumière rouge, bleu-vert et bleue: la lumière réfléchie apparaît verte. Étant un composé plus stable, la carotène demeure dans les feuilles même après la destruction de la chlorophylle. Les feuilles apparaissent alors jaunes.

Un troisième pigment (ou classe de pigments) : les anthocyanines, se rencontrent dans les feuilles. Les anthocyanines absorbent la lumière bleue, bleu-vert et verte. La lumière réfléchie apparaît alors rouge.

Du coup, voilà comment ça se passe :


Durant l'été
, grâce à l'action de la lumière sur la chlorophylle (verte), les feuilles des arbres sont comme des usines qui produisent du sucre à partir du C02 et de l'eau. À partir des racines, l'eau et les éléments nutritifs circulent dans les branches et dans les feuilles. Les sucres produits par la photosynthèse circulent, à partir des feuilles, dans les autres partie de l'arbre. L'arbre utilise une partie de l'énergie chimique pour croître et emmagasine le reste.


automne1.jpg

En automne, le raccourcissement des jours (photopériode) et les nuits fraîches (baisse des températures) déclenchent des changements homonaux dans l'arbre (comme chez l'Homme ?), notamment une production d'éthylène... Celà permet aux arbres d'éviter de dépenser de l'énergie inutilement pour des organes destinés à geler et mourir. Les feuilles sont donc progressivement isolées des canaux qui transportent la sève. Une membrane de liège se forme entre la branche et le pétiole de la feuille, provoquée par la sécrétion d'éthylène.

La circulation des éléments nutritifs étant alors bloquée, la production de la chlorophylle diminue et la couleur verte des feuilles s'estompe. Si les feuilles contiennent de la carotène, comme celles du bouleau et du noyer, elles passeront du vert au jaune brillant au moment de la disparition de leur chlorophylle. La membrane de liège entre la branche et la feuille empêche aussi la circulation du sucre à partir de la feuille. Dans certains arbres, au moment où la concentration en sucre augmente, le sucre réagit pour former des anthocyanines, d'où le passage des feuilles au rouge. Cette dernière étape ne se trouve pas chez toutes les espèces.
Les feuilles survivent cependant quelque temps en digérant leurs propres réserves, mais peu à peu, déshydratées, elles durcissent. Lorsque la couche de séparation est complète, l'attache est prête à se rompre, et les feuilles tombent au premier coup de vent pour qu'on puisse mieux les ramasser à la pelle...

C'est quand même super bien fait, isn't it ?!!

++ Crédit photo 1
++ Crédit photo 2

Publié dans Nature - Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ga.L 28/10/2007 08:07

Très instuctif, merci les gars. Je savais juste que l'automne c'était joli et que les feuilles se ramassaient à la pelle mais le pourquoi du comment, je n'en avais aucune idée. Merci ça c'est de la bonne écologie. Montrer, expliquer et donner des idées.

Professeur Schmoll 27/10/2007 11:39

De magnifiques photos pour un article instructif !